Aline-Guichardon-creation-sites-wordpress-eco-conception

L’Eco-conception web

Quand vous appuyez sur le bouton “Rechercher” de Google ou que vous envoyez un e-mail, vous émettez l’équivalent de 5 à 7 grammes de CO2. Le numérique pollue autant que l’aéronautique. Pour fonctionner Internet a besoin de tuyaux, de matériaux, de métaux parfois en voie d’épuisement, et de centres de big data à refroidir.

Les chiffres du web en terme d’impact environnemental

Les chiffres ci-dessous représentent l’empreinte annuelle, au niveau mondial selon une estimation 2015 de Green IT, blog de réflexion fondé par Frédéric Bordage, qui prône un numérique durable et responsable.

  • 1 037 TWh d’énergie, soit 40 centrales nucléaires ou 140 millions de français pendant 1 an ;
  • 608 millions de tonnes de gaz à effet de serre, soit l’équivalent de 86 millions de français(e)s ;
  • 8,7 milliards de m3 d’eau, soit la consommation annuelle de 160 millions de français.

La fabrication des terminaux et des objets connectés a un fort impact sur ces chiffres. La consommation d’énergie est notamment liée au fonctionnement 24 heures sur 24 et 365 jours par an du réseau et des centres de données. La consommation d’eau est liée à la fabrication des équipements, la production de l’électricité et le refroidissement des centres de données.

Du côté des utilisateurs, certains gestes sont simples à mettre en œuvre, mais ils nécessitent de changer des habitudes. Des efforts individuels peuvent être réalisés sur l’utilisation du réseau ainsi que sur la durée de vie des terminaux en les conservant le plus longtemps possible.

Les éditeurs de sites web peuvent contribuer à réduire l’impact environnemental en éco-concevant leurs services en ligne.

Qu’est-ce que l’Eco-conception ou Conception numérique responsable ?

L’éco-conception est une démarche d’optimisation pour limiter l’impact environnemental d’un site web. L’idée est à la fois de gagner en performance mais aussi en durée de vie du matériel pour arrêter de gaspiller. Idéalement il faut concevoir un site capable de s’afficher sur des terminaux anciens pour continuer à les utiliser : c’est “Le numérique durable et responsable”.

Il est recommandé de s’appuyer sur des bonnes pratiques dont celles rédigées par Frédéric Bordas dans son livre Eco-conception web-les 115 bonnes pratiques

Green It est un collectif qui a développé Ecoindex, un outil qui donne l’indice de l’empreinte écologique d’un site et qui remonte des bonne pratiques d’amélioration.

L’une des causes de la forte consommation énergétique des sites web est la mauvaise conception du site. Nous pouvons mettre certaines pratiques en place pour réduire cet impact en créant des sites internet “éco-conçus” et en choisissant des hébergeurs verts qui utilisent des sources d’énergie renouvelables.

Eco-conception et performance web

L’éco-conception web permet une amélioration de l’expérience utilisateur et des performances. C’est une notion essentielle, notamment pour les sites e-commerce où le temps de chargement est une cause directe d’abandon de panier.

Il faut donc privilégier la sobriété fonctionnelle à savoir, ne pas utiliser de fonctionnalités inutiles qui demandent au réseau trop d’efforts. Il faut se poser la question : “Qu’est-ce qui couvre vraiment mes besoins sans aller au-delà ?”

On peut par exemple alléger les pages en animations, faire des concessions d’affichages en ajoutant des boutons Load more, ne pas proposer d’autocomplétion ou utiliser des outils tels qu’Open street map plutôt que Google map.

L’enjeu est ensuite d’allier éco-conception et web design…

Peut-on utiliser WordPress ?

Il est possible d’être green avec WordPress mais il faut être vigilant quant au thème utilisé. Certains thèmes sont trop lourds ou mal conçus et seront difficiles à optimiser.

Il est essentiel d’optimiser ses images et de les compresser en dehors de WordPress en les mettant à la bonne taille. Un plugin de lazy loading peut aussi être utilisé. Il permettra aux images affichées en dessous de la ligne de flottaison de ne pas s’afficher ce qui améliorera le poids de la page.

Un plugin de mise en cache est nécessaire pour accélérer le temps d’affichage des pages. Il faudra activer la minification des éléments  ainsi que la compression des textes, supprimer des éléments inutiles tels que les emojis.

Eco-conception et SEO

L’eco-conception est un atout pour le référencement naturel. Un site qui s’affiche rapidement, avec des pages bien construites et du contenu synthétique sera mieux référencé qu’un site mal organisé et fouillis.

Il est recommandé de désindexer les pages qui ne sont plus utilisées ainsi que celles qui ont été mal construites. En effet ces pages “zombies” sont pénalisées par Google car elles lui font perdre de l’énergie.